Né trop tôt

Chaque année en France, près de 7% des naissances sont prématurées (avant 35 semaines). Elles impliquent le plus souvent des soins intensifs pour le nouveau-né en service de néonatologie, pour plusieurs semaines ou mois. Peu à peu, un lien aussi fort que ténu se crée entre l'enfant et la famille, malgré les difficultés. Chaque étape de son développement, aussi modeste soit-elle, représente autant de chemin parcouru vers la sortie. Reportage co-réalisé avec Neele Claeys.

J0-10h00 - 33 semaines d’aménorrhée (7 mois de grossesse). Après un mois d’hospitalisation pour pré-éclampsie, les corps lâchent. L’équipe médicale décide de déclencher l’accouchement et laisse 24h à la mère pour accoucher par voie basse.
J1-2h38. L'enfant vient de naître. Il est directement emmené pour les premiers examens.
J1– 2h40. 1kg860, 43cm, 1ers examens.
J1– 2h41. Malgré les injections de cortisone à la mère pour développer les poumons du fœtus, le bébé nécessite une aide respiratoire.
J1– 2h50. Le nourrisson est placé en couveuse pour être transféré en soins intensifs.
J1– 2h52 - L’équipe pédiatrique repasse un court instant par la salle d’accouchement pour présenter le bébé à sa mère.
J1 – 4h57 – Service de Réanimation néonatale. L’accouchement sans péridurale par voie basse a permis à la mère d’être rapidement sur pied et de pouvoir se rendre dès la sortie de la salle d’accouchement auprès de son enfant. Regard inquiet.
J1– 6h17 – L’enfant a été placé sous CPAP pour l’aider à respirer. Des électrodes surveillent ses constantes vitales. Un cathéter piqué directement dans le cordon ombilical et une sonde gastrique ont été posés.
J 1 – 6h27 – Regard sur la couveuse, avant de remonter, seule, dans sa chambre en suite de couches.
J1- 10h54 - Encore sous perfusion, il faut mettre en place la lactation. Une photo de l’enfant dans le téléphone est censée aider à faire monter le lait. Des bébés nés à terme pleurent dans les chambres voisines.
J1-17h40. Dès le premier jour, le personnel soignant encourage les parents à faire les soins de leur enfant dans la couveuse.
J1– Même le change s’effectue dans la couveuse et relève d’un protocole médical. Concentration.
J3 – Avec mille précautions, l’infirmière sort l’enfant pour la première fois de la couveuse pour un tout premier câlin dans les bras de son père.
J3 – Premier câlin avec le père.
J4 - Une jaunisse s’est déclarée et nécessite un traitement par luminothérapie. Les lampes bleues et le port du masque énervent le nourrisson. Par sa présence et le toucher, sa mère tente de l’apaiser à travers les portes de la couveuse.
J4 – Cri. L’enfant respire de mieux en mieux et est désormais sous lunettes à oxygène.
J5–1ère mise au sein. Les réflexes de succion et de déglutition ne sont pas en place mais l’émotion est intense.
J6–Les premiers jours, pour éviter le stress et les difficultés de régulation de température, le bébé n’est sorti qu’une fois par jour de la couveuse. Le reste du temps le contact se fait à travers la vitre et les hublots ouverts.
J7 – Couveuse de nuit.
J7– Les multiples machines de surveillance alertent en permanence l’équipe médicale à la moindre anomalie.
J7- De jour comme de nuit, toutes les 3h, à l’hôpital ou à la maison, la mère tire le lait destiné à l’enfant.
J7- L'infirmière dépose quelques gouttes de lait de la mère sur les lèvres du bébé pour l'inciter à têter.
J7- Les câlins sont encouragés et peuvent durer plusieurs heures si l'état de l'enfant le permet.
Relax.
J7- Les soignants conseillent aux parents de placer leurs mains sur les pieds et la tête du bébé pour le contenir et ainsi le rassurer.
J8– 1ère visite du « grand » frère. En service de réanimation néonatale, seuls les frères et sœurs et les grands-parents sont autorisés à rendre visite au bébé. Elles se font au compte goutte et sous surveillance pour lui éviter tout stress.
J8–La famille est réunie pour la première fois. Le grand frère chante des chansons à sa petite sœur à travers les hublots de la couveuse. Après 5 semaines d’hospitalisation, ce jour sonne également le retour à la maison de la mère sans son bébé.
J9– Le bébé respire seul. La surveillance peut s’alléger, l’enfant est transféré en service de Néonatalogie. 1ère grosse étape vers la sortie.
J11 – Chaque bébé est placé au sein de sa couveuse dans un « cocon » destiné à le rassurer en recréant les limites tactiles similaires à celles ressenties dans le ventre de la mère.
J11–Les parents font leur maximum pour être présents auprès de l’enfant hospitalisé mais les contraintes du quotidien laissent ce vide douloureux, charge à l’équipe médicale de prendre soin de l’enfant en leur absence.
J11– Rare moment de détente. Un jour sur deux, le père fonce après le travail retrouver son bébé.
J11 – Le câlin en peau à peau est favorisé et encouragé au maximum pour renforcer le lien parent/enfant.
J12 – La voie centrale (cathéter) a enfin pu être retirée. Les risques microbiens sont moindres, masque et charlotte disparaissent. Les gestes du quotidien peuvent être réalisés en dehors de la couveuse. 1er bain.
J17 – Dorénavant capable de réguler lui même sa température, le bébé est habillé pour être placé en berceau. Les électrodes et le scope continuent de surveiller les constantes vitales et la sonde gastrique de prendre le relais pour l’alimentation.
J17- Le passage au berceau constitue une étape importante pour la famille car il facilite les contacts.
J19- Grâce au passage en berceau, la mère peut prendre son bébé quand elle veut.
J22– En service de néonatalogie, les visites sont plus souples, celle du grand frère est toujours surveillée mais facilitée.
J23- Début de vie de famille. Complicité.
J23 – Petit à petit, les réflexes de succion et déglutition se coordonnent, l’allaitement se met doucement en place. La sonde gastrique est retirée.
J28–Le bébé est stabilisé et peut être « déscopé » l’espace d’une heure pour se rendre en « salle des familles ». Les visites sont prévues à l’avance et se déroulent avec l’accord de l’équipe médicale.
J30–Après 1 mois d’angoisse et d’espoir, le téléphone sonne : « Votre enfant est descopé, vous pouvez rentrer en chambre mère/enfant pour mettre en place l’allaitement sur 24h et si tout va bien, sortir dans 2 jours ». Dernière étape avant la sortie.
J32 – 2,750kg. 47cm. Départ du service de néonatalogie.